mardi 11 mai 2010

Mad Men

J'ai fini ce soir la première saison de Mad Men, commencée la semaine dernière. La série est évidemment à la hauteur de tout ce que j'en avais entendu de bon. Me voilà fascinée par le graphisme étudié du moindre plan, par la lenteur calculée de son action et par la reconstitution millimétrée de ces années 60 américaines. Et par toutes ces volutes de fumées qui s'échappent de cigarettes allumées à chaque minute. Et par Don Draper bien sûr.

don2
mrsdraper
peggy
don



3 commentaires:

  1. Tss quand je pense que depuis tout ce temps, nous on l'a même pas finie, cette saison...

    RépondreSupprimer
  2. Pff, ça ne m'étonne pas que tu fondes pour Draper : t'as toujours craqué pour des crevures !

    RépondreSupprimer