jeudi 25 mars 2010

Northern Ireland, part I

Irlande du Nord 031Le week-end dernier, nous sommes allés road-triper comme des oufs en Irlande du Nord. Samedi matin, après un départ sur les chapeaux de roux (car nous commes en Irlande), nous entamons notre chemin vers Belfast.
Escale à Dundalk pour visiter une église et manger des GROSSES CREPES, puis lunch à Newcastle, sorte de station balnéaire hyper-classe.

Irlande du Nord 148 St Patrick's Church

Belfast-EyeA notre arrivée dans la capitale nord-irlandaise en début d'aprem, c'est force joie et frétillements que nous embarquons dans le Besfast-Eye, la grande roue adjacente au City Hall. De là, nous admirons les préparatifs pour la démonstration de conduite que va donner David Coulthard dans la ville un peu plus tard. Enchaînement sur une balade au centre ville, visite du House of Fraser et observation de la jeunesse qui zone.

Irlande du Nord 081 Irlande du Nord 105
Irlande du Nord 034 Irlande du Nord 089

BelfastEn fin d'aprem, quand Inan demande à des passants où se trouve le quartier des pubs, ceux-ci lui offrent un œuf au choco. Déduction générale : à Belfast, quand vous demandez un renseignement, vous recevez du chocolat. Toujours !

Nous prenons ensuite la direction de l'hôtel, à 5 kilomètres de Belfast. Les 5kms les plus longs de notre vie puisque nous nous perdons sur une série de routes obscures et notamment sur un rond point géant où, après avoir fait plusieurs fois le tour, le conducteur annonce "LA ! C'est cette sortie, j'en suis sûr !" pour prendre la sortie d'où nous venons. Je ne jeterai pas la pière à Rémi (quelle balance), puisque nous avons chacun voulu tester une sortie ("Vas-y là je le sens bien") avant de finir par trouver la bonne grâce aux indications d'un mec bourré.

Comme nous arrivons en cours du match de rugby France-Angleterre, nous demandons au pub/restau adjacent à l'hôtel si il est possible de le mettre à la TV. Là le serveur nous dit : "Ou plutôt, dites moi ce que vous voulez manger, ensuite on vous installera dans une salle privée avec grand écran et fauteuils en cuir et on vous apportera le repas pour que vous puissiez voir le match tranquilles". Eh ben d'accord alors, ça me fait plaisir.

Je savoure donc mon poulet-maïs-ananas-bacon-banane pannée avec pinte de Coca en regardant la France remporter le Grand Chelem.

Irlande du Nord 142C'est au cours de la soirée que l'inquiétude monte quant à l'ambiance particulière de l'hôtel. Ormis de longs couloirs obscurs ambiance Shining, les employés errent tous avec un air vaguement consanguin. Au moment de nous apporter l'addition, le serveur s'affale dans un des fauteuils et reste un moment avec nous sans dire grand chose, tandis qu'un gamin de 13 ans et son frangin entrent dans la salle et provoquent les garçons à une partie de billard.

Le gamin les rétame tous deux comme de juste et après m'avoir demandé si mon copain me rend heureuse, tente de nous extorquer des baisers en échange d'une chanson de son frère.

Irlande du Nord 143Sur ces entrefaits, nous décidons de prendre notre courage à deux mains pour aller boire un dernier verre au pub. Idée délaissée sur le champ compte tenu de l'ambiance glauque fin-de-soirée-en-famille-bourrée-qui-s'aime-pas-trop qui y règne.

Nous nous rabattons donc sur le night-club lui aussi appartenant à l'hôtel. On nous prévient que l'entrée risque d'être difficile car nous sommes tous en baskets (et pas que : on est aussi en pull-jean avec la tête de ceux qui ont roulé et visité des trucs toutes la journée. Mega classe !)

Effectivement, à l'entrée, on nous arrête :
Videur : "ah, ça va être embêttant, vous avez des baskets"
Inan : "on vient de Dublin, on est en week-end"
Videur : "d'accord allez-y"

Irlande du Nord 003Grand pouvoir de persuasion d'Inan, ou les autochtones sont-ils simplement ravis de nous attirer dans leur piège ? Nos doutes sont confirmés une fois entrés puisque nous sommes presque sûrs de reconnaître le concierge de l'hôtel aux platines. La faune est la même que dans le pub mais en talons aiguilles, et nous indique que nous sommes probablement dans l'équivalent nord-irlandais de Sheitan. Sauf que les gens n'essayent pas de nous tuer. Pas encore.

Pour découvrir si nous nous en sommes sortis vivants, attendez la prochaine note !



11 commentaires:

  1. Superbe description :)

    RépondreSupprimer
  2. L'histoire ne dit pas si ton copain te rend heureuse.

    RépondreSupprimer
  3. Vous avez pris un "vers" au pub ? :)

    RépondreSupprimer
  4. @Emilien : c'est Fear Factor l'Irlande du Nord.

    RépondreSupprimer
  5. Je tiens a preciser deux choses Lea :
    -la fille en question m'a donne du chocolat car elle m'a surement trouve attirant (normal en meme temps)
    -a l'entree de la boite,je pense que c'est plus ma force de persuasion et de negociation que le reste

    Looool, en tout cas superbe description, merci :D:D

    RépondreSupprimer
  6. Chere balance :),

    Aux futurs aventuriers, sachez que les routes irlandaises sont de tres mauvaise qualite et pas tres bien indiquees, alors les erreurs sont tout a fait possible. :) Sache que toi aussi tu t'es trompee (bouuuhh ca balance!)

    Je tiens a preciser qu'il ne faut pas decevoir un enfant, d'ou la raison pour laquelle nous lui avons laisse gagner. Imaginez les consequences que cela aurait pu avoir si l'enfant aurait perdu (crise de fureur, pleurs, perte de confiance et j'en passe). N'oubliez pas qu'une enfance difficile se repercutera durant la vie adulte!

    lool :)

    Au plaisir de partager un autre voyage,
    Le conducteur

    RépondreSupprimer
  7. Emil > C'est corrigé :p

    Mike > J'ai dit oui mais après il t'a un peu engueulé parce que t'étais à Paris et pas avec moi ^^

    Cher Conducteur > J'assume complètement nous avoir perdus aussi, hinhin ! Tu sais bien que tu as assuré pdt le week-end ;)

    RépondreSupprimer
  8. Ahah, excellent! J'attends la suite avec impatience! Je me demande bien si tu en es sortie vivante! ^^

    RépondreSupprimer
  9. Je suis plié en deux, on dirait un film !

    RépondreSupprimer
  10. finalement il a chanté une chanson le ptiot glauque qui a gagné au billard ? une version rousse de l'enfant de la misère ???
    j'ai beaucoup aimé : "on a finalement trouvé notre chemin sur les indications d'un mec bourré"
    LOL

    RépondreSupprimer
  11. Ah non il a été catégorique, j'ai proposé un bisou sur la joue mais il a dit que c'était pas assez donc il a pas chanté ! C'est son grand frère qui jouait au billard ;)

    RépondreSupprimer