jeudi 25 octobre 2007

Pushing Daisies

Je viens de voir le troisième épisode d'une série qui pourrait être LA découverte de l'année : Pushing Daisies. Comme elle vient du même créateur que Dead Like Me, j'avais forcément un bon a priori... Et j'en attendais beaucoup, aussi. J'avais raison. J'ai un peu la classe comme fille.

Cette fois encore, le personnage principal, Ned, a un rapport particulier avec la mort : il peut ressusciter une personne en la touchant, elle meurt à nouveau au second contact. Ned utilise ce pouvoir pour résoudre des crimes (complètement abracadabrants) en ressuscitant les victimes pour une minute seulement, car si il ne les tue pas à nouveau, quelqu'un d'autre doit mourir.


[Cliquez l'image]


La série est tout a fait atypique. C'est un mariage entre Dead like me et Tim Burton. C'est beau, fou, irréel, drôle, coloré, décalé, intelligent, magique. C'est superbement joué, magnifiquement réalisé. L'univers est assez merveilleux. C'est incontournable, indispensable, et si vous ne devez choisir qu'une série à découvrir cette saison, je pense que c'est celle-là !

(Mais si vous voulez d'autres bonnes séries qui viennent de commencer, vous pouvez quand même tester sans grand risque Aliens in America et Dirty Sexy Money, ça touche pas mal).



2 commentaires:

  1. C'est mieux que Sons of Anarchy? Vous m'avez offert le mauvais DVD alors !! :p

    PS: Encore merci pour Sons of Anarchy ... on est bien dedans la :)

    Vincent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé c'est pas le même genre ^^
      Contente que ça vous plaise !! :)

      Supprimer